Comment les groupes de médias indiens implémentent de nouvelles stratégies pour rester compétitifs

World TV updates - septembre 2017

L'industrie télévisuelle a vu le nombre de ses téléspectateurs augmenter, plus particulièrement sur la télévision en clair, car la qualité des contenus qu'elle offre est proche de celle des chaînes payantes et aussi du fait que, face à la numérisation inéluctable du pays, les consommateurs sensibles au prix optent pour les options les moins coûteuses. Comment les groupes de médias indiens implémentent de nouvelles stratégies pour rester compétitifs ?

 

En outre, la concurrence dans le secteur s'est intensifiée ces derniers mois avec la déferlante de chaînes en clair et de nouveaux acteurs internationaux comme Amazon et Netflix. Pour y faire face et suivre la tendance de la consommation numérique, les groupes de médias ont décidé de fermer certaines de leurs chaînes et de passer tous les contenus sur des plateformes en ligne. C'est le cas de Zindagi, la chaîne de divertissement premium en langue hindie de Zee TV. En juin 2017, Zee TV a annoncé que tout le catalogue de Zindagi serait désormais disponible uniquement via sa plateforme de vidéo à la demande (VOD), Ozee. Dans le même temps, Sun TV a choisi d'augmenter la diffusion de ses contenus sur d'autres écrans en lançant Sun NXT, une plateforme en ligne sur laquelle les téléspectateurs peuvent visionner leurs programmes TV préférés n'importe où et sur n'importe quel appareil.

Augmenter la disponibilité et la diffusion de contenus est une des nombreuses dynamiques adoptées par les groupes de médias pour rester dans la course. Par ailleurs, certains d'entre eux ont entièrement remanié leurs chaînes TV, à l'instar de Star India qui vient de rebaptiser sa deuxième chaîne de divertissement généraliste qui fait peau neuve sous le nom de « Star Bharat ». Star India a non seulement changé le nom et le logo de sa chaîne, mais aussi sa ligne éditoriale et sa programmation.

Tous ces changements ont été faits en ajoutant des éléments locaux auxquels le public indien pouvait s'identifier. Ainsi, Star Bharat a trouvé une ligne éditoriale forte alliant traditions et divertissement moderne en proposant l'émission musicale « Om Shanti Om », un mélange de musique sacrée et branchée. Zee TV, au contraire, a fait le pari d'une production localement bien établie avec « Kumkum Bhagya », le spin-off de sa série populaire « Kundali Bhagya » qui repose sur une large base de fans.

L'offre de contenus s'est intensifiée car la case du prime-time s'est élargie puisqu'il débute de à 18 heures et se termine à minuit. Les diffuseurs se sont donc engagés dans une compétition nécessitant la production de contenus « originaux » pour attirer le public. Ainsi, Zee TV vient de lancer « Bhootu », une série relatant l'histoire de Pihu, une fillette de sept ans à la recherche de sa mère, mais qui ne sait pas qu'elle est elle-même morte.

De la même manière, d'autres diffuseurs misent plutôt sur les effets visuels à l'instar de Sony Entertainment Television qui a lancé récemment « Vighnaharta Ganesha », un drame mythologique utilisant pour la première fois à la télévision, la technologie de motion capture (capture de mouvement en français). Économie en croissance rapide, forte population, diversité linguistique et émergence d'une classe moyenne..., l'Inde est un des marchés les plus attractifs au monde. Avec plus de 670 millions de téléspectateurs potentiels et 153,5 millions de foyers mesurés, c'est le deuxième marché télévisuel mondial.

Pour en savoir plus sur le marché télévisuel indien, Eurodata TV Worldwide propose un rapport d'analyse approfondi intitulé « TV Market Analysis report – Focus India ». N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur cette étude !

Source: Eurodata TV Worldwide - Relevant Partners / NOTA International TV Trends.

Calcul d’intervalle de confiance à 95%

Taille de l'échantillon ou d'une cible dans l'échantillon

n =

Proportion observée dans l'échantillon ou sur une cible dans l'échantillon

p =

%

Attention : ne s'applique qu'à une proportion. Le Taux Moyen est une moyenne de proportions et la Part d'audience un rapport de proportions.
Cet outil est donné à titre indicatif. Il ne saurait pouvoir s'appliquer sans autres précautions à des fins professionnelles.

Test de significativité des écarts entre deux proportions

Permet d'évaluer si la différence entre 2 proportions est significative au seuil de 95%

Proportion

Taille de l'échantillon

Échantillon 1

%

Échantillon 2

%

Attention : ne s'applique qu'à une proportion. Le Taux Moyen est une moyenne de proportions et la Part d'audience un rapport de proportions.
Cet outil est donné à titre indicatif. Il ne saurait pouvoir s'appliquer sans autres précautions à des fins professionnelles.

Solutions associées
En complément