Performances TV pour les enfants : comment les chaînes adaptent leurs stratégies ?

World TV updates - octobre 2017

La consommation télévisuelle des enfants dans les cinq marchés principaux a atteint 1 heure et 46 minutes dans la première moitié de 2017 (-6 minutes par rapport à 2016). Par conséquent, les diffuseurs TV d'émissions pour enfants ont dû adapter leur stratégie pour reconquérir leur attention.

Des situations contrastées en termes d'évolution du temps de visionnage quotidien selon les pays

Les habitudes culturelles de consommation peuvent entraîner de grands écarts entre les pays, en termes de temps de visionnage quotidien. L'Italie reste le pays où le temps de visionnage quotidien est le plus élevé (2 h 39), alors que l'Allemagne conserve le plus bas (1 h 15).
Concernant la composition des téléspectateurs, des variations apparaissent dans les habitudes des enfants d'un pays à l'autre. En Italie et au Royaume-Uni, les enfants les plus jeunes (entre 4 et 9 ans) constituent la plus grande partie des téléspectateurs, alors qu'en Allemagne, la situation est différente : les enfants âgés de 3 à 5 ans passent le moins de temps devant la télévision.

Les acteurs locaux et les spécialistes de la télévision pour enfants tiennent bon

Les parts de marché des chaînes jeunesse en Italie et en Espagne ont baissé par rapport à 2016, contrairement à la France, au Royaume-Uni et à l'Allemagne, qui ont obtenu de meilleurs résultats. De manière générale, les bonnes performances du groupe sont dues à une de ses chaînes françaises, Gulli, membre de Lagardère Active, qui a enregistré la plus grande part de marché en France.
Les acteurs locaux doivent leur succès aux préscolaires. En effet, quelques chaînes pour enfants ont connu une hausse considérable. CBeebies au Royaume-Uni et Rai Yoyo en Italie, les spécialistes de la cible préscolaire, dépassent de loin la hausse des autres chaînes jeunesse pour cette catégorie en gagnant plus de 4 points de part d'audience par rapport à la même période en 2016.
Toutefois, certaines chaînes généralistes qui diffusent des programmes jeunesse comme France 5 (France) et Channel 5 (Royaume-Uni) obtiennent aussi de bons résultats.

L'animation continue de dominer, et les programmes à caractère éducatif restent populaires

Les dessins animés dominent les classements des cinq pays, où ils sont présents à 73%. Cette tendance se confirme en France, où presque tous les programmes les plus populaires chez les 4-14 ans appartiennent à ce genre. Le divertissement, les émissions à caractère éducatif et les jeux arrivent en deuxième position, avec une mention spéciale pour l'Allemagne qui comptabilise 35 % des meilleurs programmes.

17 % des meilleurs programmes ont été lancés pour la première fois sur leur chaîne au cours de la première moitié de 2017. L'Espagne et l'Italie ont davantage misé sur de nouvelles émissions (Winston Steinburger et Sir Dudley Ding Dong - Espagne / La Boutique de Minnie - Italie), à l'opposé de l'Allemagne, où seulement deux nouveaux programmes se sont hissés parmi les meilleurs.
Huit programmes ont réussi à attirer une grande part du jeune public dans plusieurs pays. Par exemple, Ben & Holly's Little Kingdom, série britannique qui existe depuis longtemps, apparaît dans le classement des meilleures séries dans quatre pays.

67 % des séries à l'antenne dans les cinq marchés européens principaux étudiés n'ont pas été produites dans leur pays de diffusion, si on tient compte du classement global du marché ainsi que des meilleurs programmes par chaîne.

 

Le visionnage en ligne des enfants est boosté par la consommation en différé

According to the first results of 4-Screen measurement among children in France, TV consumption of online screens was mainly time shifted viewing (86%) and not live. This trend applies also for the rest of the population but stays higher for Children’s programmes.
In the Netherlands, where results have been available since 2016, the tablet is the most successful screen among children aged 6 - 12 years old, with 56% of the TV consumption on the online screen.

Tous les faits et les chiffres de ces programmes (et bien plus encore !) sont à retrouver dans l'étude sur les enfants et la télévision, vol. 1 2017. L'étude a été publiée en septembre 2017.

Source: Eurodata TV Worldwide – Étude Kids TV Report 2017 - Edition 1 / Relevant partners

Calcul d’intervalle de confiance à 95%

Taille de l'échantillon ou d'une cible dans l'échantillon

n =

Proportion observée dans l'échantillon ou sur une cible dans l'échantillon

p =

%

Attention : ne s'applique qu'à une proportion. Le Taux Moyen est une moyenne de proportions et la Part d'audience un rapport de proportions.
Cet outil est donné à titre indicatif. Il ne saurait pouvoir s'appliquer sans autres précautions à des fins professionnelles.

Test de significativité des écarts entre deux proportions

Permet d'évaluer si la différence entre 2 proportions est significative au seuil de 95%

Proportion

Taille de l'échantillon

Échantillon 1

%

Échantillon 2

%

Attention : ne s'applique qu'à une proportion. Le Taux Moyen est une moyenne de proportions et la Part d'audience un rapport de proportions.
Cet outil est donné à titre indicatif. Il ne saurait pouvoir s'appliquer sans autres précautions à des fins professionnelles.