Le sport féminin en première ligne à la télévision

World TV updates - novembre 2017

La saison sportive 2016/2017, une année sans événements majeurs tels que la Coupe du Monde de la FIFA ou les Jeux olympiques, regorgeait d'opportunités pour les événements et les compétitions moins médiatisés. Eurodata TV Worldwide a enquêté sur la nouvelle visibilité du sport féminin en Europe et aux États-Unis, et des résultats remarquables en ressortent.

Ces dernières années, le paysage télévisuel sportif a évolué de manière constante, particulièrement marqué par les transferts de droits relatifs aux propriétés premium des chaînes TV gratuites aux chaînes payantes. Ces changements ont permis aux événements moins connus de gagner en visibilité. C'est le cas des compétitions sportives féminines telles que le Championnat d'Europe de football féminin ou la Coupe du monde de rugby féminin, qui en ont profité pour battre de nouveaux records en termes de scores d'audience télévisée. L'intérêt porté aux événements sportifs féminins augmente depuis quelques années.

Le Championnat d'Europe de football féminin 2017 a été l'une des compétitions les plus populaires en Europe.

En France, plus de 51 heures ont été retransmises en direct sur les chaînes du groupe France Télévisions, contre moins de 12 heures pour l'édition 2013, diffusée sur W9, ce qui représente une hausse de +325 % en termes de couverture télévisée. En Allemagne, où l'Euro féminin a déjà eu du succès, le volume des diffusions a augmenté de +250%. Pour les hommes, le football féminin mène le jeu. Ce fut le cas pour les Championnats d'Europe de football féminin, en particulier lorsque les équipes nationales participaient aux matchs diffusés. En France, par exemple, les matchs de l'équipe nationale ont rassemblé 3,4 millions de téléspectateurs et atteint une part d'audience de 16,9 % sur France 2 et France 3. Mais le point culminant de cet événement est arrivé au dernier tour. Aux Pays-Bas, par exemple, la finale, diffusée sur NPO1, a enregistré la plus grande audience pour une émission sportive de l'année 2017 jusqu'à maintenant (et la deuxième de l'année, tous genres confondus), avec plus de 4,1 millions de téléspectateurs et une part d'audience de 82,7 % !

Le rugby n'est pas qu'une affaire d'hommes : les femmes ont brillé lors de la Coupe du monde de rugby.

En France, le rugby est généralement considéré comme un sport qui s'adresse surtout aux hommes. Toutefois, après la diffusion du Tournoi des Six Nations féminin sur France 4 pendant plusieurs années, France TV a dédié cet été plus de dix heures à la Coupe du monde de rugby féminin sur ses chaînes, et a diffusé deux matchs en prime time sur sa chaîne phare, France 2. La Coupe du monde de rugby féminin a également connu de bons résultats en France, grâce à la version féminine du « crunch » France-Angleterre, diffusé en prime time sur France 2, suivi à la télévision par 3 millions de fans, avec une part d'audience de 14,6%. Ce match s'est hissé à la 31e place du classement des événements sportifs de l'année sur la chaîne, rassemblant la plus grande audience de tous les temps pour un match de rugby féminin.

D'autres sports ont gagné en visibilité

Les événements de sports d'hiver féminins, entre autres, sont très populaires en Allemagne. La descente femmes a rassemblé 3,8 millions de téléspectateurs sur ZDF (part de marché de 23,8 %), la plus grande audience des Championnats du monde de ski alpin à Saint-Moritz (Suisse). En France, « La Course by Le Tour De France », l'événement féminin organisé par le Tour de France, a réuni 2 millions de téléspectateurs sur France 3 et a atteint une part d'audience de 16,9 %. La course a aussi connu du succès aux Pays-Bas et en Belgique.

Tous les faits et les chiffres de ces analyses (et bien plus encore !) sont à retrouver dans l'étude Women’s Sports Insight, qui sera publiée à la mi-novembre.

Source: Eurodata TV Worldwide – Médiamétrie – Médiamat / AGF – GfK / Stichting KijkOnderzoek - GfK

Calcul d’intervalle de confiance à 95%

Taille de l'échantillon ou d'une cible dans l'échantillon

n =

Proportion observée dans l'échantillon ou sur une cible dans l'échantillon

p =

%

Attention : ne s'applique qu'à une proportion. Le Taux Moyen est une moyenne de proportions et la Part d'audience un rapport de proportions.
Cet outil est donné à titre indicatif. Il ne saurait pouvoir s'appliquer sans autres précautions à des fins professionnelles.

Test de significativité des écarts entre deux proportions

Permet d'évaluer si la différence entre 2 proportions est significative au seuil de 95%

Proportion

Taille de l'échantillon

Échantillon 1

%

Échantillon 2

%

Attention : ne s'applique qu'à une proportion. Le Taux Moyen est une moyenne de proportions et la Part d'audience un rapport de proportions.
Cet outil est donné à titre indicatif. Il ne saurait pouvoir s'appliquer sans autres précautions à des fins professionnelles.

Solutions associées
En complément