Le boom de la fiction scandinave : du « Nordic Noir » à la comédie

World TV updates - novembre 2017

Les créations locales de séries foisonnent en Finlande, en Suède, au Danemark et en Norvège. Sur les 313 nouvelles émissions lancées dans la région entre septembre 2016 et août 2017, 34 % ont été produites ou coproduites à l'échelle nationale. Encore plus impressionant, cette part a augmenté de 20 points en seulement deux ans. Les contenus locaux gagnent du terrain chez les Nordiques, mais la fiction scandinave est aussi en hausse à l'international

La fiction scandinave est tirée par l'essor du « noir nordique ».

Ces séries policières qui allient meurtres effroyables et paysages magnifiques ont considérablement renouvelé ce genre de séries et ont fait du drame scandinave une marque mondiale. Le « Nordique noir » reste une formule gagnante : « Monster », lancée en octobre 2017 sur NRK1, première chaîne publique norvégienne, a doublé la part de marché de la chaîne chez les jeunes adultes. Située dans une partie reculée de l'hémisphère nord, dans un monde où la nature et les hommes sont impitoyables, cette série essaiera de séduire l'Australie et les États-Unis, où elle sera diffusée l'an prochain.

Toutefois, si les scénaristes scandinaves restent les maîtres du drame policier, ils explorent aujourd'hui de nouveaux genres de fiction. En comparant les mots-clés utilisés sur notre service NoTa, qui détecte tous les programmes de divertissement, de fiction et de factuel à la télévision et sur les plateformes en ligne de plus de 45 territoires, pour décrire les séries scandinaves lancées en 2014 vs 2017, il est évident que les récits noirs nordiques traditionnels diminuent et laissent place aux drames historiques ou aux comédies.

Les drames historiques contribuent à la croissance des parts d'audience scandinaves.

Mercur, une coproduction danoise et suédoise, raconte l'histoire de la station de radio de rock Radio Mercur. Son premier épisode, diffusé sur TV2 Charlie au Danemark, a multiplié la moyenne de la chaîne par 5. La série suédoise The Restaurant (Vår tid är nu), qui se passe après la Seconde Guerre mondiale dans un restaurant familial, fut également l'un des succès remarquables de cet automne. Diffusé sur SVT1, la chaîne la plus populaire de Suède, le premier épisode a atteint une part de marché de 47,2 %, supérieure à la moyenne en prime time de près de 20 points.

Les efforts des chaînes scandinaves pour explorer de nouveaux récits ne se cantonnent pas au drame.

Les chaînes scandinaves développent leur offre en termes de comédie pour attirer un public plus jeune. Grande nouveauté : les comédies locales sont désormais diffusées en prime time sur les grandes chaînes. Diffusée en Norvège sur NRK1, la série Presten suit une star de la radio qui décide de tout quitter pour commencer une nouvelle vie... de prêtre. Elle a augmenté la part de marché de la chaîne de 80 % dans la catégorie des 15-24 ans.

Les comédies scandinaves font aussi le tour du monde, à leur manière. En effet, l'humour étant propre à une culture, les comédies sont plus souvent adaptées qu'exportées comme programmes finis. La série norvégienne Skam, représentative des succès scandinaves et lancée en septembre 2015, sera adaptée aux États-Unis sur Facebook Watch et en France sur une des chaînes de France Télévisions. La dramédie danoise Splitting Up Together a déjà été adaptée avec succès en Belgique et une version américaine va bientôt démarrer sur ABC.

La Norvège, le Danemark, la Finlande et la Suède sont des régions très dynamiques en termes de séries. Les chaînes principales produisent et proposent de plus en plus de contenus locaux, qui arrivent souvent à traverser les frontières et à séduire les audiences étrangères. D'abord portées par la tendance du « noir nordique », les séries scandinaves réussissent désormais à sortir de ce genre et à se diversifier. Les séries policières restent capitales dans le paysage nordique des séries, mais de nouveaux récits apparaissent et attirent les téléspectateurs, faisant preuve d'une créativité croissante et d'un nouveau potentiel sur ces territoires.

Source: Eurodata TV Worldwide / Relevant Partners

Calcul d’intervalle de confiance à 95%

Taille de l'échantillon ou d'une cible dans l'échantillon

n =

Proportion observée dans l'échantillon ou sur une cible dans l'échantillon

p =

%

Attention : ne s'applique qu'à une proportion. Le Taux Moyen est une moyenne de proportions et la Part d'audience un rapport de proportions.
Cet outil est donné à titre indicatif. Il ne saurait pouvoir s'appliquer sans autres précautions à des fins professionnelles.

Test de significativité des écarts entre deux proportions

Permet d'évaluer si la différence entre 2 proportions est significative au seuil de 95%

Proportion

Taille de l'échantillon

Échantillon 1

%

Échantillon 2

%

Attention : ne s'applique qu'à une proportion. Le Taux Moyen est une moyenne de proportions et la Part d'audience un rapport de proportions.
Cet outil est donné à titre indicatif. Il ne saurait pouvoir s'appliquer sans autres précautions à des fins professionnelles.

Solutions associées
En complément